Hommage à Gaston Monnerville ancien Président du Sénat français né à Cayenne

Hommage des élus du Lot à Gaston Monnerville

Ce fut pour moi un plaisir et grand honneur d’aller avec Edmond Jouve, les élus de Saint-Céré et du Lot de rendre hommage à Gaston Monnerville un homme d’histoire dans l’Histoire et pour l’histoire de France. On ne sait pas comment le résumer, il a tant vécu, il a tant accompli, il a tant de facettes. Sa vie fut trop riche, trop féconde pour pouvoir l’embrasser d’un seul regard. Comme la France, si belle, si variée, si grande de sa diversité Gaston Monnerville est un roman.

Gaston Monnerville fut un grand homme. Cela se reconnait au fait que sa propre histoire se confond avec celle de la France et aussi avec celle des départements d’Outre-mer. De sa langue qu’il maitrisait à l’infini, de sa littérature. Il fut pris par l’histoire par la vie politique de Cayenne, de Paris, du Sénat, de Saint-Céré du Lot il ne fut jamais rassasié de la France de ses paysages. Gaston Monnerville a été député de Cayenne, puis Sénateur du Lot il devient Conseiller Général et Maire de Saint-Céré en 1948. Il aime la ruralité. Jean Rougier président du Conseil Général du Lot (1948) se ravit de le compter dans son assemblée le président du Sénat de France, où Monnerville a su défendre les intérêts du Département du Lot.

Le président du Conseil Général Serge Rigal lui a rendu un ardent hommage « Républicain ».

« Je me fais à moi-même une promesse qu’il me fera facile de tenir je pense, si vous en jugez par ce que j’ai pu faire, jusqu’à maintenant, aux différents postes où j’ai été placé. C’est celle de maintenir entre nous tous l’union dans le travail, l’union dans l’effort. Depuis quelque temps, on a pris en France la mauvaise habitude de tout politiser : j’ai eu souvent l’occasion en dehors de cette enceinte, de dire que c’est peut-être l’un des malheurs de ce présents de notre Pays… ».

Il existe un département du Lot presque immuable. Oui Gaston Monnerville aimait la France, Le Lot, et l’outre-mer plus que tout, et quand on aime la France comment ne pas se souvenir de Gaston Monnerville ? Pour lui le pouvoir parlementaire n’était qu’un outil indispensable pour défendre nos valeurs. Oui Gaston Monnerville fut un grand homme.  Se souvenir de lui c’est toujours regarder vers l’avenir.

 

 

Views: 9

Comments are closed for this blog post

Branding + Energy + Strategy = Brandergy

Blog Posts

MicroEssays

Posted by Vincent Wright on November 27, 2016 at 11:00am 120 Comments

You

Posted by Vincent Wright on June 4, 2015 at 1:30am 16 Comments

Financial Troubles

Posted by Vincent Wright on April 1, 2010 at 4:30am 14 Comments

YESLinking!

Posted by Vincent Wright on September 16, 2015 at 12:30am 13 Comments

© 2017   Created by Vincent Wright.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service