Arturaola film The Duel Of Wine & Depardieu "Tour De France" in WCFF Sonoma

Charlie Arturaola « The Duel Of Wine » et Depardieu « Tour De France » Hip-hops au WCFF Sonoma

French Touch et Synopsis deux des Meilleurs films en compétition au WCFF Sonoma Valley Californie. Road Movie Humaniste aux accents des maux de la société française


Avec la participation du communicateur International et acteur Charlie Arturaola, venu de Miami pour la prévisualisation de son film The Duel Of Wine (Le Duel du Vin). Un film d’avant-garde sur l’œnotourisme présenté au Wine Country Film Festival Sonoma Valley (Californie).
Ce film comédie raconte l'histoire et mésaventures de Charlie Arturaola, un grand top sommelier qu'en perdant le palais, perd son job et tout s’écoule autour de lui. Sa femme Pandora s’approche et s’entiche d’un autre sommelier Luca Gardini qu’elle entraîne et le prépare pour les championnats du monde des sommeliers. Charlie devient chauffeur de taxi à Miami d’où il essaye de reconquérir tout ce qu’il a perdu.  Désespéré il décide de se faire aider par son ami Lino Pujia (lui-même cinéaste et l’un des directeurs du film).

Charlie se sent un homme perdu. Et c’est le Duel entre Charlie et Lucas. Il y a de l’amour dans l’air à l’instar de Love Story. Mais aussi de l’amour pour le « Vin » pour la « Haute Gastronomie » avec quatre chefs top étoilés de renommée mondiale. Le tournage du film s’est effectué en Italie, Ombrie, Toscane, Rioja Alavesa, Euskadi, et la ville d’Ay en Champagne où l’on élabore le plus ancien champagne du monde « Gosset » depuis 1584. Le scénario du film décrit une série d'aventures dans les tavernes de la Rioja Alavesa et « Bodegas » chez les viticulteurs de renommée mondiale, des gourmets de la haute cuisine française, espagnole et italienne et les propriétaires de restaurants mondialement connus comme Chef Cesare Casella New York, Karlos Arguiñano RTVE d’Euskadi, Luca Vissani, et le chef français Jean-François Rouquette du #purjfr Hyatt Paris Vendôme.

Le film est ironique avec un peu de sarcasme. Très éducatif, instructif, le dénominateur commun qui permet de parcourir une très grande région vinicole de l’Europe et son panorama œnologique avec ses traditions et ses richesses. Le tout avec des nuances et le comte mystérieux de Venise (un peu à l’instar du comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas). A la fin Charlie Arturaola récupère son palais, mais il lui reste de convaincre et de s’imposer en gagnant la confiance des producteurs et refaire sa réputation. C’est le deuxième long métrage du metteur en scène Nicolas Carreras (Cactuscinesrl Buenos Aires).

Le film montre aussi la force de l’adage « ce que femme veut Dieu le veut ». Car la femme joue un rôle important qui montre le pouvoir et l’amour d’une femme.
Le charismatique Charlie Arturaola, avec son élégance, sa facilité d’élocution et art de parler en public gagne vite la sympathie et admiration de tous. Charlie Arturaola au Séminaire Test Your Sens à Quarryhill Sonoma a fait un discours émouvant répondant aux nombreuses questions sur le sujet du film The Duel Of Wine, l’odorat, la perte du palais, au public venu nombreux de tous horizons.

Charlie a expliqué sa passion pour le vin et les films. En répondant aux questions des spectateurs, il mentionne que le sujet du palais dans le film est une fiction, cependant, ce malheur de perdre le goût, le palais, c’est un phénomène qui peut vraiment arriver dans la vie courante. Ce qui est un souci médical. Récemment Charlie avait rencontré dans la vie réelle un sommelier du Danemark qui avait perdu son palais et sens de l’odorat durant vingt ans (20). Et il a fini par le récupérer après tant d’années.
Pour conclure Charlie laisse un message important : « Le vin doit être apprécie entre amis  et pendant la période de festivités de fin d’année donc à Noël faites le plein et buvez-le en famille !
Le film The Duel Of Wine de Nicolas Carreras a été présenté en Italie, France, Espagne, USA 2015, Chine, Australie, Nouvelle Zélande, Berlin, San Sébastian Euskadi, Valladolid Espagne, Irlande, Canada, République Dominicaine, New York, Montréal, Denver, Californie. C’est le deuxième film sur le sujet d’œnotourisme et du vin de Nicolas Carreras qui a gagné le prix Fipreci à Mer Del Plata avec le prologue « El Camino Del Vino (The Ways Of Wine) ».

Le film The Duel of Wine @Theduelofwine est l’invité semaine du Wine Country FF Sonoma Valley.

#Latinophile à Seattle dans l’Etat de Washington avec @Deltaworld et ses amis de la Rioja Alavesa @AraexSFW @Statu @BodegaK5, @Bodegas LC

Charlie est communicateur sommelier international de l’American Wine Association et aussi de l’IWSC de Londres.

 

Le Film de Clôture du Wine Country Film Festival : « Tour de France » avec l’acteur français Gérard Depardieu

Les 31 ème rencontres du cinéma du Wine Country Film Festival. Se sont déroulées du 22 au 24 septembre 2017. L’association WCFF Sonoma Valley (en Californie) en partenariat avec les viticulteurs, metteurs en scène, maisons de films et Cinémas cavistes etc.

Le Country Wine Film Festival reprend pleinement ses missions : proposer une compétition avec 51 films audacieux provenant de 22 pays. Aider à faire découvrir le travail des jeunes talents, s’ouvrir aux nouveaux films venus d’ailleurs y compris 7 nouveaux films de l’Iran.

Ce sont des vrais moments de Culture du cinéma mondial, dynamique, plein de promesses et d’avant-garde comme « The Duel Of Wine » et le film de Depardieu « Tour de France » sont des films attachants et mise en scène audacieuse qui sortent des sentiers battus avec de belles surprises et un enseignement éducatif pour le jeune public et même des films sur le vins, l’œnologie pleins d’humour.

Des séminaires et ateliers découverte sur le Magnifique Jardin Botanique de Sonoma, Quarryhill, et le magnifique bâtiment à caractère historique de Kenwood.

Avec des séances en plein air avec les constellations d’Orion parmi d’autres. La présence de Charlie Arturaola, Gérard Depardieu, Christopher Sawyer (Ambassadeur des Etats-Unis au Mondial de Bruxelles qui se célébrera en Haidian Beijing du 11-13 mai 2018). WCFF Sonoma Valley est un festival International qui permet de tisser des liens cinématographiques, professionnels et amicaux. WCFF propose aussi des rencontres qui mêlent littérature, vins, affaires, sujets sociaux et cinéma et le festival #WCFF accueille les artistes et vedettes à Kenwood.

Au WCFF Film Festival Sonoma Valley les très nombreux invités étaient présents pour des échanges cultures, thèmes sociaux, linguistiques, vitivinicoles et tous autres, avec rencontres et réunions conviviales après les projections.

Parmi les films longs métrages le plus appréciés du public Tour de France et The Duel Of Wine. Pour la clôture le film de Gérard Depardieu suivi de la cérémonie de clôture et remise des prix et de la critique internationale.

 

Charlie Arturaola « The Duel Of Wine et Depardieu Tour De France Hip-hop au WCFF Sonoma

« Tour de France » Gérard Depardieu danse Hip- hop au WCFF Sonoma Valley

Le film nous entraîne dans l’aventure épique et touchante d’un rappeur marocain et un retraité de la vielle France Profonde (Depardieu) lancés sur les routes françaises.

Au WCFF Sonoma Valley Californie Gérard Depardieu est devenu un monument historique qui se visite.

 « Tour de France » présenté au Wine Country Film Festival Sonoma film est très apprécié et il est devenu un monument Social aux Etats-Unis pays de la ségrégation raciale et du rejet racial.

Le sujet du film du réalisateur Rachid Daïjani et l’acteur français Depardieu est sur le rejet et mépris contre les étrangers et tous ceux qui ne s’appellent pas Astérix ou Vercingétorix. Aujourd’hui pour vivre, pouvoir travailler, et réussir en France il faut être d’origine Gallois et avoir un nom français sinon bernique ! Le problème est encore majeur et plus enraciné dans la vieille France Profonde Deep France. Même de nos jours, on ne vous accepte pas parce que vous n’êtes pas de leur « sérail ».  Le film est un vrai « Acte Politique », la rencontre une France divisée en deux, confrontée au terrible dilemme : La France Profonde des Châteaux, châtelains, et la France prolétaire, déshéritée, dépouillée des insoumis et migrants qui ont comme seul défaut de ne pas être riches.

Le film c’est l’histoire d’un rappeur (marocain) nommé Far’Hook interprété par un vrai rappeur professionnel parisien Sadek.

Serge (Depardieu) est un vieux maçon à la retraite de La vielle France Profonde, grognon se de mauvais poil, désespéré par la mort de son épouse. Il est le père de Bilal qui veut se convertir à l’Islam (et dont il ne lui pardonne jamais sa conversion), posant ainsi des vraies questions ultras sensibles et d’actualité. Serge (Depardieu) est le coach et impresario du rappeur Far’Hook. Ce dernier à la suite des jalousies, tromperies, avec un rival concurrent de Hip-hop se trouve dans une situation confuse d’embrouille et le rappeur Far’Hook doit quitter Paris au plus tôt pour se mettre au vert sinon gare à lui. 

Son producteur Bilal pour l’aider lui propose à Far’Hook (Sadek) de le remplacer et d’accompagner son père, un personnage renfrogné et peu accommodant d’une génération précédente (1940) et à la fois magnifique et ronchon, sur les ports de France et l’amener de port en port sur les traces du peintre Claude Joseph Vernet (peintre français du XVIIIe) durant deux semaines. Depardieu (Serge) avait promis à sa femme agonisante de peindre des ports de France à l’huile qu’avait commandée Louis XV à Claude-Joseph Vernet. Commence alors un long voyage le tour des ports de France ! Le voyage commence à Dieppe (Nord de la France) jusqu’au port de Marseille deuxième ville de France ! Lors du voyage Dieppe-Marseille et il se crée une relation particulière et forte par l’incroyable duo.

 

Les deux hommes n’ont rien en commun, rien à partager car tous les séparent, cultures, origines, coutumes et vision de voir l’avenir et le monde. Le film met en avant les injustices, inégalités de la citoyenneté de devenir français et la manière française la plus « Bizarre » de conférer seulement et partiellement certains droits à certains détenteurs des passeports... Tandis que Serge (Depardieu) se plaint et crie haut et fort à qui veut bien l’entendre que les ouvriers français ont été abandonnés, qu’ils perdent leurs droits acquis en 1936 et qu’il y a de moins en moins d’aides sociales qui fondent comme la neige au soleil ! Car il est un ouvrier survivant et militant syndicaliste français d’une autre génération. Serge avant d’être patron avait milité dans le syndicalisme défendant becs et ongles le droit des ouvriers, et aides sociales acquises à travers le temps.

De la rencontre forcée entre un survivant du monde ouvrier et un jeune marocain migrant naissent des moments d’amitié fortes en émotions, poignantes, et la solidarité et entraide sont de mises.

Le duo Sadek-Depardieu soulève tout haut certains maux et injustices de la société française actuelle, et des séquences parfois extrêmes l’interpellation injustifiée du jeune homme Far’Hook dans une rue à Bayonne. On l’arrête parce que ça se voit qu’il n’est pas originaire de la France, son physique, son accent, la couleur de sa peu parlent plus que ce qu’il dit et le trahissent. Un manque de Liberté en France pays et berceau des Droits de L’homme. Les images parlent d’elles-mêmes disant haut et fort ce que tout le monde pense tout bas sans le crier tout haut, et personne n’ose pas le dire, personne n’a rien, vu ni rien entendu !

« Tour de France » met en avant l’adage français « ménager le chou et la chèvre » Serge (Depardieu) est plutôt, est un vieux ronchon capricieux. Il est le méchant loup qui veut manger le chou et la chèvre. Avec des sentiments d’une embarrassante cohabitation du vivre et travailler ensemble, de se supporter, d’accepter l’autre tel qu’il est avec respect humain et modération. Dans une France pays et Etat dit des « Droits ».

Tour de France est aussi un film de cohabitation et d’une amitié de raison qui s’est créée par la force des choses, pendant le long voyage et péripéties sur les routes de France entre Depardieu et Sadek un peu comme le film sorti en 1934 de Frank Capra New York Miami considéré la première screen-ball comédie, ou bien le film La Chèvre 1981 avec Gérard Depardieu et Pierre Richard de Francis Veber (Gaumont), « Elle s’en va » avec Catherine Deneuve film d’Emmanuelle Bercot (2013) Thelma et Luise film de Ridley de Scott.

Le dénouement et intrigue dramatique est un peu théâtrale, s’effectue à Marseille la Cité Phocéenne !

C’est un film aussi original à succès avec un sujet poignant à l’instar de « Divin Miss Daisy » (deux Oscars) qu’il est bon de revoir.

C’est aussi un film qui créée une polémique sur le rejet de la différence de l’autre, que l’on n’accepte pas parce qu’il est juif, marocain, indien du Brésil, la Guyane, le Pérou, sud-américain, chinois, ou du Maghreb immigré en France.

A l’instar de Steven Spielberg dans ses Films « La Couleur Pourpre » (1985). Et « Amistad » (un film sur le racisme filmé à Cuba) qui met en évidence l’amitié et le rejet racial d’Outre-Atlantique.

En voyant ce film on peut voir à quel point l’idée d’informer de dire ce qui trotte sur la tête du réalisateur Rachid Daïjaini désirant depuis longtemps de mettre en évidence les maux contemporains de la société française et celui du rejet des citoyens d’origine étrangère. Je ne vous accepte pas car vous n’êtes pas français, vous n’êtes pas né en France, vous n’avez rien à faire ici patati, patata…

Film à sujet Fort et passionnant ! La musique du Hip-hop est certes envahissante mais prenante avec des magnifiques prestations de Sadek.

C’est le film avec Mohamed Ali (Depardieu) du septième art qui croisse Sadek le rappeur de banlieue sensible. En hommage aussi à cette France qu’on continue d’aimer, même quand elle est au plus mal. C’est le deuxième long métrage du réalisateur cinéaste Rachid Djaïdani après Rengaine.

Dans la conférence de presse Depardieu nous a signalé que le réalisateur Djaïdani l’appelle désormais « Tonton » ce qui avait provoqué des rires aux éclats. L’intention du film est de mettre en avant le choc des cultures, faciliter le dialogue entre générations. Avec le dialogue on peut tout résoudre, sans recourir à la force.  Attention, « Tour de France » n’est pas un film loupé ! Les péripéties sont très drôles et le film a de très bons moments. Il atteint le niveau d’excellent et bien réussi ! La note attribuée est largement méritée !

 

L’impressionnante carrière cinématographique de l’acteur comédien français Gérard Depardieu 

COMÉDIEN

Agent

Bertrand de Labbey

Assistante

Laetitia Renavand

Contact pub

Catherine Laignel

Attaché de presse

François Guerrar

Langues parlées

Anglais (bilingue)

COURT MÉTRAGE CINÉMA

Artiste interprète Cinéma

2014

FRANK-ETIENNE VERS LA BÉATITUDE | Constance MEYER

2011

GABIN LE MIME | Cyril RIGON

GRENOUILLE D'HIVER | Slony SOW

2005

PARIS, JE T'AIME - 6ÈME ARRONDISSEMENT | Frédéric AUBURTIN, Gérard DEPARDIEU

1965

LE BEATNIK ET LE MINET | Roger LEENHARDT

LONG MÉTRAGE

Artiste interprète Cinéma

2015

TOUR DE FRANCE | Rachid DJAIDANI

DANS LES BOIS | Guillaume NICLOUX

LA DREAM TEAM | Thomas SORRIAUX

SAINT-AMOUR | Benoît DELEPINE, Gustave KERVERN

2014

UNITED PASSIONS | Frédéric AUBURTIN

WELCOME TO NEW YORK | Abel FERRARA

LA VOIX DES STEPPES | Yermek SHINARBAYEV

THE VALLEY OF LOVE | Guillaume NICLOUX | Nomination pour le César 2016 du Meilleur Acteur Sélection Officielle Festival de Cannes 2015

2013

CADANCES OBSTINÉES | Fanny ARDANT

TURF | Fabien ONTENIENTE

LA MARQUE DES ANGES : MISERERE | Sylvain WHITE

LES INVINCIBLES | Frédéric BERTHE

2012

L'HOMME QUI RIT | Jean-Pierre AMERIS

2011

IPU: CONVICTED TO LIVE | Bogdan DREYER

ASTÉRIX ET OBÉLIX AU SERVICE DE SA MAJESTÉ | Laurent TIRARD

2010

UN BAISER PAPILLON | Karine SILLA

JE N'AI RIEN OUBLIÉ | Bruno CHICHE

POTICHE | François OZON

2009

LA TÊTE EN FRICHE | Jean BECKER

L'AUTRE DUMAS | Safy NEBBOU

MAMMUTH | Benoît DELEPINE, Gustave KERVERN | Nomination pour le César 2011 du Meilleur Acteur

A L'ORIGINE | Xavier GIANNOLI

2008

BELLAMY | Claude CHABROL

DIAMANT 13 | Gilles BEHAT

COCO | Gad ELMALEH

2007

DISCO | Fabien ONTENIENTE

MESRINE : L'INSTINCT DE MORT | Jean-François RICHET

SANS ARME, NI HAINE, NI VIOLENCE | Jean-Paul ROUVE

HELLO GOODBYE | Graham GUIT

BOUQUET FINAL | Michel DELGADO

2006

BABYLON A.D. | Mathieu KASSOVITZ

ASTÉRIX AUX JEUX OLYMPIQUES | Frédéric FORRESTIER, Thomas LANGMANN

LA MÔME | Olivier DAHAN

L'ODYSSÉE DE PI | Ang LEE

2005

MICHOU D'AUBER | Thomas GILOU

OLÉ ! | Florence QUENTIN

LAST HOLIDAY | Wayne WANG

COMBIEN TU M'AIMES ? | Bertrand BLIER

QUAND J'ÉTAIS CHANTEUR | Xavier GIANNOLI | Nomination pour le César 2007 du Meilleur Acteur Sélection Officielle Festival de Cannes 2006Prix Lumières 2006 du Meilleur Acteur

JE PRÉFÈRE QU'ON RESTE AMIS... | Olivier NAKACHE, Eric TOLEDANO

2004

BOUDU | Gérard JUGNOT

LES TEMPS QUI CHANGENT | André TECHINE

36 QUAI DES ORFÈVRES | Olivier MARCHAL

2003

SAN ANTONIO | Frédéric AUBURTIN

NATHALIE... | Anne FONTAINE

TAIS-TOI ! | Francis VEBER

WANTED | Brad MIRMAN

NOUVELLE FRANCE | Jean BAUDIN

RRRR!! | Alain CHABAT et LES ROBINS DES BOIS

2002

BON VOYAGE | Jean-Paul RAPPENEAU

LE PACTE DU SILENCE | Graham GUIT

2001

BLANCHE | Bernie BONVOISIN

AIME TON PÈRE | Jacob BERGER

BETWEEN STRANGERS | Eduardo PONTI

DINA | Ole BORNDALE

CITY OF GHOSTS | Matt DILLON

2000

STREGHE VERSO NORD | Giovanni VERONESI

ZAVIST BOGOV | Vladimir MENSHOV

C Q | Roman COPPOLA

ASTÉRIX ET OBÉLIX: MISSION CLÉOPÂTRE | Alain CHABAT

LE PLACARD | Francis VEBER

VIDOCQ | PITOF

CONCURRENCE DÉLOYALE | Ettore SCOLA

LES 102 DALMATIENS | Kévin LIMA

1999

LES ACTEURS | Bertrand BLIER

VATEL OU LE VERTIGE | Roland JOFFE | D'après un scénario de Jeanne LABRUNE

1998

MIRKA | Rachid BENHADJ

ASTÉRIX ET OBÉLIX CONTRE CÉSAR | Claude ZIDI

UN PONT ENTRE DEUX RIVES | Gérard DEPARDIEU et Frédéric AUBURTIN Vérone Love Scéens Film Festival - Prix du Meilleur Acteur 2000

1997

LA PAROLA AMORE ESISTE | Mimmo CALOPRESTI

BIMBOLAND | Ariel ZEITOUN

L'HOMME AU MASQUE DE FER | Randall WALLACE | Nomination pour "Outstanding European Achievement in World Cinema - European Film Awards 1998

1996

X X L | Ariel ZEITOUN

LE PLUS BEAU MÉTIER DU MONDE | Gérard LAUZIER

HAMLET | Kenneth BRANNAGH

LE GARÇU | Maurice PIALAT

1995

SECRET AGENT | Christopher HAMPTON

DÉCROCHE LES ÉTOILES (UNHOOK THE STARS) | Nick CASSAVETES

BOGUS | Norman JEWISON

1994

LES ANGES GARDIENS | Jean-Marie POIRE | Trophée du Film Français

LES CENT ET UNE NUITS | Agnès VARDA

ELISA | Jean BECKER

LA MACHINE | François DUPEYRON

1993

MY FATHER, THE HERO | Steve MINER

UNE PURE FORMALITÉ | Giuseppe TORNATORE

LE COLONEL CHABERT | Yves ANGELO | Nomination pour le César 1995 du Meilleur Acteur

1992

GERMINAL | Claude BERRI Prix Georges de Beauregard de la Meilleure Réalisation

HÉLAS POUR MOI | Jean-Luc GODARD

CHISTOPHE COLOMB | Ridley SCOTT

1991

MON PÈRE CE HÉROS | Gérard LAUZIER

TOUS LES MATINS DU MONDE | Alain CORNEAU | 7 César 1992 dont celui du Meilleur Film Français Ephèbe d'Or au Festival International d'Agrigente (Sicile) Prix Louis Delluc 1991Prix de la Croisette d'Or au MIDEM 1992

1990

MERCI LA VIE | Bertrand BLIER

URANUS | Claude BERRI

GREEN CARD | Peter WEIR | Golden Globe 1991 du Meilleur Acteur dans une comédie London Critics Circle Film Awards 1990 - Acteur de l'année

1989

CYRANO DE BERGERAC | Jean-Paul RAPPENEAU | 9 César 1991 dont celui du Meilleur Acteur et du Meilleur Film Nomination European Film Award du Meilleur Acteur 1990Nomination pour le BAFTA Film Award du Meilleur Acteur 1990Golden Globe 1989 du Meilleur Film Etranger David de Donatello 1991 du Meilleur Film Etranger5 Nominations aux Oscars 1991 dont celui du Meilleur Interprète Masculin Acteur de l'année 1990 - London Critics Circle Film Awards César des Césars 1995Prix d'Interprétation Festival de Cannes 1990 Prix Georges de Beauregard 1990 du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Producteur

1988

I WANT TO GO HOME | Alain RESNAIS Prix du Scénario a la Mostra de Venise 1989

DEUX | Claude ZIDI

DRÔLE D'ENDROIT POUR UNE RENCONTRE | François DUPEYRON

TROP BELLE POUR TOI | Bertrand BLIER | Nomination pour le César 1990 du Meilleur Acteur Prix Spécial du Jury du Festival de Cannes 1989

1987

CAMILLE CLAUDEL | Bruno NUYTTEN | Nomination pour le César 1989 du Meilleur Acteur

1986

LES FUGITIFS | Francis VEBER

SOUS LE SOLEIL DE SATAN | Maurice PIALAT | Palme d'Or au Festival de Cannes 1987Nomination pour le César 1988 du Meilleur Acteur

1985

TENUE DE SOIRÉE | Bertrand BLIER

UNE FEMME OU DEUX | Daniel VIGNE

JEAN DE FLORETTE | Claude BERRI | Nomination pour le BAFTA Film Award du Meilleur Acteur 1988Prix de l'Académie Nationale du Cinéma 1986

1984

RIVE DROITE, RIVE GAUCHE | Philippe LABRO

POLICE | Maurice PIALAT | Nomination pour le César 1986 du Meilleur Acteur Prix d'Interprétation Masculine au Festival de Venise 1985

1983

FORT SAGANNE | Alain CORNEAU | Nomination pour le César 1985 du Meilleur Acteur

LES COMPÈRES | Francis VEBER | Nomination pour le César 1984 du Meilleur Acteur

1982

LA LUNE DANS LE CANIVEAU | Jean-Jacques BEINEX

LE GRAND FRÈRE | Francis GIROD

1981

LE RETOUR DE MARTIN GUERRE | Daniel VIGNE | Meilleur Acteur de l'année pour la Société des Critiques Américains

LA CHÈVRE | Francis VEBER

LA FEMME D'À COTÉ | François TRUFFAUT

LE CHOIX DES ARMES | Alain CORNEAU

DANTON | Andrzej WAJDA | Meilleur Acteur 1984 - National Society of Film Critics Awards, USA Nomination pour le César 1983 du Meilleur Acteur Prix Louis Delluc 1982 Prix d'Interprétation au Festival de Montréal 1983Prix Air Canada pour le Film le plus Populaire

1980

INSPECTEUR LA BAVURE | Claude ZIDI

JE VOUS AIME | Claude BERRI

LE DERNIER MÉTRO | François TRUFFAUT | César 1981 du Meilleur Acteur

1979

MON ONCLE D'AMÉRIQUE | Alain RESNAIS Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes Prix du Cinéma Français

ROSY LA BOURRASQUE | Mario MONICELLI

LOULOU | Maurice PIALAT

BUFFET FROID | Bertrand BLIER

1978

LE GRAND EMBOUTEILLAGE | Luigi COMENCINI

LES CHIENS | Alain JESSUA

LE SUCRE | Jacques ROUFFIO | Nomination pour le César 1979 du Meilleur Acteur

1977

RÊVE DE SINGE | Marco FERRERI

PRÉPAREZ VOS MOUCHOIRS | Bertrand BLIER | Oscar du Meilleur Film Etranger 1978

LA NUIT TOUS LES CHATS SONT GRIS | Gérard ZINGG

LE CAMION | Marguerite DURAS

DITES-LUI QUE JE L'AIME | Claude MILLER | Nomination pour le César 1978 du Meilleur Acteur

1976

BAXTER, VERA BAXTER | Marguerite DURAS

RENÉ LA CANNE | Francis GIROD

BAROCCO | André TECHINE

1975

1900 | Bernardo BERTOLUCCI

LA DERNIÈRE FEMME | Marco FERRERI | Nomination pour le César 1977 du Meilleur Acteur

SEPT MORTS SUR ORDONNANCE | Jacques ROUFFIO | Nomination pour le César 1976 du Meilleur Acteur

MAITRESSE | Barbet SCHROEDER

1974

PAS SI MÉCHANT QUE ÇA | Claude GORETTA

VINCENT, FRANÇOIS, PAUL ET LES AUTRES | Claude SAUTET

1973

STAVISKY | Alain RESNAIS

LES VALSEUSES | Bertrand BLIER

LES GASPARDS | Pierre TCHERNIA

RUDE JOURNÉE POUR LA REINE | René ALLIO

1972

LE VIAGER | Pierre TCHERNIA

DEUX HOMMES DANS LA VILLE | José GIOVANNI

LA SCOUMOUNE | José GIOVANNI

AU RENDEZ-VOUS DE LA MORT JOYEUSE | Juan BUNUEL

UN PEU DE SOLEIL DANS L'EAU FROIDE | Jacques DERAY

L'AFFAIRE DOMINICI | Claude-Bernard AUBERT

1971

LE TUEUR | Denys de la PATELLIERE

LE CRI DU CORMORAN LE SOIR AU-DESSUS DES JONQUES | Michel AUDIARD

NATHALIE GRANGER | Marguerite DURAS

EMISSION TV

Artiste interprète Télévision

2010

LE GRAND RESTAURANT

SÉRIE TÉLÉVISÉE

Artiste interprète Télévision

2015

MARSEILLE - SAISON 1 | Florent-Emilio SIRI (Ep. 1 et 2) | Netflix

TÉLÉFILM

Artiste interprète Télévision

2015

CAPITAINE MARLEAU / PHILIPPE MUIR | Josée DAYAN France 3

2011

RASPOUTINE | Josée DAYAN France 3

2003

LA FEMME MUSKETEER | Steven BOYUM

2002

VOLPONE | Frédéric AUBURTIN TF1

RUY BLAS | Jacques WEBER

2001

NAPOLÉON | Yves SIMONEAU | 4 parties

2000

LES MISÉRABLES | Josée DAYAN | 4 parties

1999

BÉRÉNICE | Jean-Daniel VERHAEGHE

1998

BALZAC | Josée DAYAN | 2 parties

1997

MONTE CRISTO | Josée DAYAN | 4 parties7 d'Or 1999 du Meilleur Acteur de Fiction

ARTISTE INTERPRÈTE THÉÂTRE

2014

LA MUSICA DEUXIÈME

2013

LOVE LETTERS A.R. GURNEY Adap. Alexia PERIMONY | Benoît LAVIGNE

2004

LA BÊTE DANS LA JUNGLE Henry JAMES Adap. Marguerite DURAS | Jacques LASSALLE

1999

LES PORTES DU CIEL Jacques ATTALI | Stephane HILLEL Théâtre de Paris

1983

TARTUFFE MOLIERE | Jacques LASALLE Théâtre National de Strasbourg

1977

LES GENS DÉRAISONNABLES SONT EN VOIE DE DISPARITION Pëter HANDKE | Claude REGY Centre dramatique de Nanterre

1974

LA CHEVAUCHÉE SUR LE LAC DE CONSTANCE Peter HANDKE | Claude REGY Espace Pierre Cardin

1973

ISAAC Michel PUIG | Claude REGY Espace Pierre Cardin

ISME Nathalie SARRAUTE | Claude REGY Espace Pierre Cardin

1972

HOME David STOREY | Claude REGY Espace Cardin

SAVED Edouard BOND | Claude REGY Théâtre National de Chaillot

1971

GALAPAGOS Jean CHATENET | Jean CHATENET Théâtre de la Madeleine

1970

UNE FILLE DANS MA SOUPE Térence FRISBY | Raymond ROULEAU Théâtre de la Madeleine

1968-1969

LES GARCONS DE LA BANDE Max CROWLEY et Bernard GICQUEL | Jean-Laurent COCHET Théâtre Edouard VII

COMÉDIE MUSICALE

Artiste interprète Théâtre

1986

LILY PASSION BARBARA Msc Pierre STROSSER au Zénith

AUTEUR LITTÉRATURE

2015

INNOCENT Edit. Cherche Midi

2014

CA S'EST FAIT COMME ÇA Edit. XO Editions

1988

LETTRES VOLÉES Edit. JC Lattès

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Ordre National du Québec 2002

Chevalier de la Légion d'Honneur 1996

Chevalier de l'Ordre National du Mérite 1985

COURT MÉTRAGE CINÉMA

Réalisateur Cinéma

2005

PARIS, JE T'AIME - 6ÈME ARRONDISSEMENT | Co-réalisation avec Frédéric AUBURTINSélection Officielle Un Certain Regard Festival de Cannes 2006

LONG MÉTRAGE

Réalisateur Cinéma

1998

UN PONT ENTRE DEUX RIVES | D'après le roman "Un pont entre deux rives" de Alain LEBLANC Co réalisateur Frédéric AUBURTIN Nomination dans la catégorie "Réalisateur "au Montréal World Film Festival 1999

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

 

2011 - Prix Lumière

2009 - Jules Verne Award

2006 - Stanislavsky Prize - Moscow International Film Festival

1997- reçoit le Lion d'Or pour l'ensemble de sa carrière à la 54 ème Mostra de Venise XXIV Prix Rudolph VALENTINO

1996 - Golden Camera - Allemagne

1995 - Grand Prix Spécial des Amériques pour son exceptionnelle contribution au cinéma - Montréal World Film Festival

1994 - Piper-Heidseick Award - San Francisco International Film Festival

1992- préside le Jury du 45 ème Festival de Cannes

1990- désigné Meilleur Acteur Etranger des années 80-90 par la critique cinématographique américaine

1989- Reçoit le Fellowship Award du British Film Institut

1983- reçoit le Prix A.C.I.C. (Association des Cadres de l'Industrie Cinématographique) pour l'ensemble de son œuvre et sa carrière cinématographique

1973- reçoit le Grand Prix Gérard PHILIPPE par le Jury des Grands Prix de la ville de Paris.

 

 

 

Views: 7

Comments are closed for this blog post

Branding + Energy + Strategy = Brandergy

Blog Posts

MicroEssays

Posted by Vincent Wright on November 27, 2016 at 11:00am 120 Comments

You

Posted by Vincent Wright on June 4, 2015 at 1:30am 16 Comments

Financial Troubles

Posted by Vincent Wright on April 1, 2010 at 4:30am 14 Comments

YESLinking!

Posted by Vincent Wright on September 16, 2015 at 12:30am 13 Comments

© 2017   Created by Vincent Wright.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service